Le travail approfondi

Le travail approfondi

Le travail approfondi, ça consiste en quoi ?

Le travail approfondi est un travail de fond sur le texte.

En effet, pour qu’une histoire puisse « fonctionner », être efficace, elle doit souvent répondre à un certain nombre de critères. Il s’agit ici de retravailler tout ça. 

Il porte (entre autres) sur :

  • la structure du récit,
  • le découpage,
  • la cohérence,
  • l’intrigue (les portes ouvertes, le(s) fusil(s) de Tchekhov),
  • les personnages,
  • la « voix » des personnages,
  • le style,
  • la formulation,
  • etc.

On traque également plein d’autres petites choses, comme ce qui peut être trop descriptif, ou pas assez immersif, le show don’t tell, un personnage qui ne parviendrait pas à susciter l’empathie des lecteurs, les redondances, les péripéties trop « téléphonées »…

Bref, vous l’aurez compris : en gros, on passe l’histoire au crible, et on retravaille le tout ensemble pour que votre texte fonctionne 🙂

Le travail approfondi, ça s’adresse à qui ?

Que vous soyez encore en train d’écrire votre texte ou que vous ayez terminé, le travail approfondi est souvent profitable.

Si chaque auteur souhaite évidemment que son histoire soit le plus aboutie possible, c’est d’autant plus essentiel que certaines maisons d’édition peuvent recaler d’office un manuscrit qu’elles auraient déjà refusé précédemment.

Pourquoi ? Parce que les ME reçoivent beauuuucoup de manuscrits à étudier (oui, même les petites), et ça prend du temps. Parce que si certaines longueurs ou incohérences dans votre récit ont ennuyé un éditeur au point qu’il s’en souvienne, il y a relativement peu de chance qu’il choisisse de s’infliger ça une seconde fois… (Bah oui, je sais que c’est pas juste ! Mais ça arrive malheureusement.)

Alors, comme vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression, mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté dès le départ.

Quand avoir recours au travail approfondi ?

Quand vous êtes en pleine écriture… ou que vous faites comme si, alors que vous avez abandonné votre manuscrit depuis six mois parce que vous êtes bloqué, ça peut aider. Parfois, il suffit de quelques minutes/heures de travail pour repartir sur sa lancée !

Vous pouvez aussi, comme expliqué juste au-dessus, y avoir recours avant d’envoyer votre manuscrit aux maisons d’édition.

Et enfin, quand vous avez envoyé votre manuscrit à quelques éditeurs – que vous avez sélectionnés au préalable, hein ! S’ensuit l’attente (oui, souvent). Puis, enfin, vous recevez une réponse. Là, plusieurs possibilités :

  • vous recevez un « oui », direct et franc (génial, fermez cette page tout de suite, vous n’avez rien à faire ici !)
  • vous recevez un « non », direct et franc lui aussi (bon… 🙁 ce n’est jamais plaisant, mais il y a toujours des choses à faire)
  • vous recevez un « nous avons aimé, mais… »

En effet, il arrive qu’un éditeur prenne le temps d’expliquer (même brièvement) ce qui, selon lui, ne va pas dans votre histoire. Il se peut qu’il vous écrive, par exemple : « Votre texte nous a plu, mais la deuxième moitié semble traîner en longueur, et tel personnage manque un peu de crédibilité/présente une évolution insuffisante. »

Bon, OK, c’est un non. Mais bien que cela reste un courrier de refus, c’est positif ! Vous avez réussi à accrocher l’attention de votre lecteur.

Si vous avez encore plus de chance (l’Euromillion est à tenter), l’éditeur peut même vous proposer de lui soumettre une nouvelle version de votre texte, une fois retravaillé.

Et là aussi, travailler avec quelqu’un peut vous faciliter la vie. En tant qu’auteur, on est souvent (tout le temps) attaché à son texte, et on a parfois (souvent) la tête dans le guidon. En bref, on manque de recul. Et j’ai remarqué plusieurs fois que certains « exercices », simples en apparence, comme raccourcir un texte ou donner plus d’intensité à un passage, peuvent se révéler délicats quand on ne sait pas par quel bout prendre le problème…

Voilà, vous savez tout sur le Travail approfondi ! Pour recevoir un devis ou pour toute demande de renseignements, n’hésitez pas à m’envoyer un mail.

À noter : le Travail approfondi est un travail de longue haleine, une étroite collaboration qui, pour être le plus profitable et agréable possible, doit se faire dans un climat de confiance et d’appréciation mutuelles ; avant d’accepter toute demande, je préfère donc prendre le temps d’apprendre à connaître le texte et son auteur 🙂

Les commentaires sont clos.